BLOQUER LES SALAIRES POUR OFFRIR PLUS DE PROFITS AUX MULTINATIONALES ? LE PCB DIT NON !

Camarades,

Nous protestons aujourd'hui contre la dictature imposée, en parfaite concertation, par la FEB et le gouvernement MR-PS. Ils appliquent le gel des salaires, alors que la situation économique se dégrade et que les prix augmentent, notamment ceux de l'énergie.

Qui va payer la crise ?

Le gouvernement prétend que le Fonds spécial européen financera la reprise économique du pays. Or, c'est bien connu, l'Union européenne est au service des banques et des multinationales, pas au service des populations et des services publics. Ces fonds sont assortis de conditions que le gouvernement MR-PS est chargé de faire respecter : la paix sociale et les profits capitalistes.

La crise sanitaire a aggravé la pauvreté et la précarité. Le personnel de santé a été mis à rude épreuve. Le caractère discriminatoire de l'enseignement s'est renforcé. Les profits des grands groupes capitalistes et des banques se sont accrus au détriment des revenus de l'ensemble des travailleurs, y compris les indépendants.

La lutte syndicale

La FGTB et la CSC doivent apporter davantage de soutien aux travailleurs les plus menacés. La question n'est pas de quémander une concertation sociale-bidon, déjà unilatéralement réglée, mais d'établir un rapport de force par des actions sectorielles et/ou locales afin de relancer un large mouvement revendicatif tel que cette manifestation. La présence du PS dans ce gouvernement montre le vrai visage de ce parti qui n'est plus aux côtés des travailleurs.

Alerte !

La précarité du travail se généralise. Les sous-statuts, les contrats temporaires, les “faux indépendants”, les ubérisés se multiplient avec comme conséquence la difficulté de s'organiser collectivement pour la défense des droits. Le gouvernement ne cherche qu'à démanteler la sécurité sociale, l'indemnisation du chômage, les pensions, l'assurance-santé, etc., ouvrant ainsi la voie à leur privatisation.

Le PCB exige :

- Non à la loi sur la norme salariale, liberté de négociation des salaires !

- Refinancement de l'hôpital public et revalorisation réelle (pas des primes!) de ses personnels

- Respect absolu du droit de grève et refus de la criminalisation des conflits sociaux !

- L'argent public pour la santé et l'éducation et non pour les guerres de l'OTAN !

ImprimerE-mail

INVITATION

  

Chers Camarades,

Quelques mots simples pour vous rappeler qu'en ce jour il y a cent ans que Joseph Jacquemotte et une poignée de camarades prirent la décision de fonder le Parti Communiste de Belgique, convaincus que le Parti Ouvrier Belge (POB) optait définitivement pour une ligne politique social-démocrate de collaboration avec la bourgeoisie et ses institutions ; collaboration illustrée notamment lorsque le POB décida de soutenir la participation de la Belgique à la Première guerre mondiale. La fondation du PCB s’inscrivait tout naturellement dans l’élan de la grande révolution d’octobre 1917 avec le soutien de la troisième Internationale Communiste fondée dans son sillage en 1918.

C'est en défendant une ligne de classe inspirée par l'enseignement léniniste et sa mise en œuvre par la Troisième Internationale que le jeune parti de Jacquemotte allait promouvoir les grandes luttes des travailleurs et du monde progressiste, telles la lutte pour la journée des huit heures, pour le suffrage universel, pour la solidarité avec l'Espagne républicaine, contre le fascisme et l'envahisseur hitlérien, le combat pour les émancipations etc.

Aujourd'hui, sans avoir le lustre et la force d'antan, le Parti Communiste de Belgique et son journal de toujours, le Drapeau Rouge, veulent continuer à maintenir vivante la flamme de l'esprit de Jacquemotte et des militants qui ont contribué à l’entretenir. C’est pourquoi nous vous invitons déjà à célébrer cet anniversaire le samedi 13 novembre à notre local à Liège où nous espérons vous voir nombreux. 

Nous vous donnerons plus de détails incessamment.

Liège, le 04 septembre 2021
Le Bureau Politique du Parti Communiste de Belgique.

 

ImprimerE-mail

1950 – 2021 : 71e commémoration de l'assassinat de Julien Lahaut

Ce 18 août 2021 nous commémorons le 71e anniversaire de l’assassinat de Julien Lahaut.

Cette année, cette commémoration revêt une signification particulière dans le sens où elle survient 15 jours avant le centième anniversaire du Parti Communiste de Belgique fondé à Anderlecht Bruxelles les 3 et 4 septembre 1921.

La naissance du PCB s’inscrivait tout naturellement dans l’élan de la révolution d’octobre 1917 qui allait déboucher sur la fondation de la IIIe Internationale communiste en 1918 avec la création du mouvement international auquel nous appartenons. En 1918, à la fin de la Grande Guerre, on assiste dans toute l’Europe à l’émergence d’un mouvement révolutionnaire où, suivant l’exemple des soviets, des conseils d’ouvriers et de soldats tentent de prendre le pouvoir.

Lire la suite

ImprimerE-mail

Le courage et le dévouement du personnel soignant

La crise sanitaire de 2020 a été maîtrisée grâce au courage et au dévouement du secteur de la santé. Toutes les catégories du personnel hospitalier se sont dépensées sans compter, face à des situations épuisantes, tant au plan physique qu’émotionnel.

La crise a aussi mis en évidence le sous-financement du secteur, conséquence des politiques budgétaires d’austérité mises en œuvre par les gouvernements fédéraux successifs, sur instructions de l’Union européenne.

Lire la suite

ImprimerE-mail