A tous les membres et sympathisants du PCB/CPB

A tous les membres et sympathisants du PCB/CPB

A tous les lecteurs de Contact et du Drapeau Rouge DR,

Chers camarades,

Nous vous informons que, suite aux démarches entreprises auprès de nos avocats, la fraction Hannotte a renoncé à utiliser le nom « Drapeau Rouge » ce qui constituait une atteinte à notre propriété intellectuelle. Cependant, nous constatons que cette fraction dissidente persiste et signe dans sa volonté de semer la confusion en diffusant une publication faussement intitulée « Journal du Parti Communiste de Belgique ». Nous vous mettons en garde contre cette publication qui invite ses lecteurs à verser leur soutien sur un compte BE77 0689 3699 2442 qui n’est en aucun cas le compte du PCB, en rappelant que l’identité du journal du parti reste « Le Drapeau Rouge. Journal du Parti Communiste de Belgique » qui parait tous les deux mois.

Jusqu’à nouvel ordre, le compte du parti est  BE85 0004 2197 0006 et le compte du Drapeau Rouge est BE89 0004 1185 1185.

A bon entendeur Salut.

M. Denonville, Secrétaire politique du PCB/CPB, membre du PCB depuis 1975.

M. Bergen, président de la Fédération Liégeoise et ex-membre du Comité central et du Bureau politique, membre du parti depuis 1960

M. Gayet, ex membre du Comité central et membre du parti depuis 1961.

J. Fagard, Trésorier du parti, membre du comité central et du Bureau politique et membre depuis 1980

ImprimerE-mail

37me CONGRÈS DU PARTI COMMUNISTE PCB/CPB

 
UNE INDISPENSABLE REPRISE EN MAIN

Dans les conditions difficiles imposées par la crise sanitaire, notre parti a tenu son 37me congrès à Bruxelles le 3 octobre dernier.

Nous tenons à remercier les Camarades qui se sont déplacés ou qui ont donné procuration pour permettre au congrès de prendre les décisions qui s’imposaient pour défendre notre parti.

L’ordre du jour du congrès était consacré à l’adoption de deux textes approuvés à une large majorité. Le premier a examiné la crise du Coronavirus et ses conséquences en Belgique et dans le monde. Il a confirmé les effets néfastes des politiques d'austérité néolibérales qui ont laissé le système hospitalier dans l'incapacité de traiter correctement les victimes de ce virus. Il exige également une réorientation radicale de notre politique budgétaire. Il condamne l’instrumentalisation de cette crise sanitaire à des fins liberticides et à la volonté de la droite et du patronat d’en faire supporter les frais par la population comme lors de la crise financière. Le texte conclut que l'appel à l'organisation des luttes et à la résistance est donc plus actuel que jamais.

Lire la suite

ImprimerE-mail

Le Parti Communiste dit NON au Pacte scélérat !

     Le Parti Communiste dit NON au Pacte scélérat !

Le 23 mai 2013, le Sénat a approuvé la ratification du TSCG, le fameux Pacte Budgétaire qui verra l’austérité gravée dans la Constitution. Ce Pacte n’aura comme conséquence qu’une destruction accélérée des conquêtes sociales obtenues aux travers des luttes passées, et une destruction plus poussée de la démocratie et de la souveraineté populaire, déjà bien limitée. Comme le disait Nico Cué dans une interview au Drapeau Rouge , « si la règle d’or est inscrite dans la constitution, on pourra véritablement parler de changement de régime et de confiscation de la démocratie (…) ». Nous y sommes.

Lire la suite

ImprimerE-mail

Le 37me congrès honore Joseph Jacquemotte.

Ce samedi 10 octobre dernier une délégation du 37me congrès s’est rendu au cimetière de Saint Gilles à Bruxelles pour rendre hommage à Joseph Jacquemotte (1883-1936), fondateur du Parti Communiste de Belgique PCB/CPB et de son journal historique « Le Drapeau Rouge ».

Lire la suite

ImprimerE-mail

ARRETER LA MACHINE DE GUERRE ISRAELIENNE

 

ARRETER LA MACHINE DE GUERRE ISRAELIENNE 

Faisant état, pour la énième fois, de son mépris des normes élémentaires régissant la vie internationale, voilà que l’Etat israélien se permet de bombarder impunément, et à grande échelle diverses positions syriennes prêtant ainsi main forte aux forces djihadistes qui se trouvaient en difficulté face à l’avancée de l’armée régulière de ce pays. Tout semble indiquer que ces agressions ont été effectuées en concertation avec le gouvernement américain, les pétromonarchies du Golfe et les groupes rebelles que ces dernières financent et arment avec la participation et la complicité de l’occident. Tout cela avec la complaisance à peine cachée du secrétariat générale des Nations Unies dont le responsable, Ban Ki-moon, s’est contenté de faire part de son « inquiétude ».

Lire la suite

ImprimerE-mail