Le 25 avril restera pour toujours une date importante dans l’histoire des victoires de la classe ouvrière contre le fascisme

 

Aujourd’hui, nous commémorons deux importantes victoires sur le fascisme.

 

Le 25 avril 1945, les partisans italiens, majoritairement communistes, libéraient l’Italie de la peste brune. Il y a 74 ans, les résistants chantaient « Fischia il vento » et rentraient fièrement avec le drapeau rouge. Le Parti communiste de Belgique est et sera toujours solidaire de tous les communistes en Italie qui commémorent cette victoire et continuent à lutter pour conquérir la « rossa primavera ».

 

En 1974, il y a 45 ans, la dictature de l’Estado Novo au Portugal tombait lors de la Révolution des œillets lancée par la diffusion de « Grândola, Vila Morena ». Le Parti Communiste de Belgique salue son parti frère, le Parti Communiste Portugais, pour la lutte qu'il a mené contre le régime de Salazar, pour la libération du peuple portugais et aux côtés des peuples des anciennes colonies dans leur lutte de libération nationale. Aujourd’hui encore, le PCB exprime sa solidarité avec les communistes portugais dans leur défense de la Révolution et des valeurs d’Avril, pour le socialisme !

 

Le 25 avril restera pour toujours une date importante dans l’histoire des victoires de la classe ouvrière contre le fascisme.

 

Pour un front antifasciste, anticapitaliste, antiimpérialiste!

 

#Sempreantifascisti #fascismonuncamais 

Lire la suite

ImprimerE-mail

Nous sommes solidaires avec le peuple soudanais

 

Les Partis communistes et ouvriers soussignés dans cette déclaration ont toujours soutenu la lutte du peuple soudanais pour la paix, la démocratie, les droits de l'homme et la justice sociale.

 

Depuis le 19 décembre 2018, nous suivons de près la lutte des travailleurs soudanais contre la répression exercée sur les forces politiques qui osent défier le régime dictatorial au pouvoir depuis 1989.  Des millions de personnes de tous les coins du Soudan se sont jointes à la lutte pacifique pour une transition authentique vers la démocratie. Depuis près de quatre mois, les gens sont descendus dans la rue pour exprimer leur revendication d'une véritable fin de la dictature et d'un véritable changement.

 

Nous avons pris note de la tentative des forces militaires soudanaises de s'emparer du pouvoir politique dans le pays, en chassant Omar al-Béchir le 11 avril et en formant un Conseil militaire de transition (CTM).  Le MTC a initialement déclaré un état d'urgence de trois mois et a déclaré qu'il ne transférerait le pouvoir aux forces démocratiques civiles qu'après deux ans. Le peuple soudanais et ses forces politiques démocratiques ont rejeté la décision des forces militaires qui font partie intégrante du régime dictatorial et qui manquent de légitimité.

 

Alors que le peuple soudanais a rejeté l'urgence déclarée illégitime par le MTC, les Etats-Unis, l'Arabie Saoudite, Bahreïn et les EAU ont déjà reconnu le MTC.  Nous avons pris note avec inquiétude de la nouvelle de la rencontre de Steven Koutsis, l'envoyé américain au Soudan, avec Mohammad Hamdan Daglo, le chef adjoint du MTC, dans l'enceinte du palais présidentiel à Khartoum.  Daglo est le commandant des Forces de soutien rapide, composées essentiellement des tristement célèbres milices janjaouid qui, depuis quinze ans, font régner la terreur au Darfour et sont responsables de crimes contre l'humanité dans le meurtre de dizaines de milliers de personnes.

 

L'opposition politique soudanaise est profondément préoccupée par la nature des activités des diplomates américains et leurs implications pour l'avenir de la démocratie au Soudan.

 

Les Forces pour la liberté et le changement, y compris le Parti communiste soudanais, ont appelé à intensifier davantage les actions unies de masse pour contrecarrer toutes les conspirations écloses par les Etats-Unis et leurs alliés réactionnaires régionaux pour imposer le projet d'"atterrissage en douceur" dans le but de faire échouer la lutte pour un gouvernement séculaire, indépendant et démocratique.  

 

Les partis ouvriers communistes signataires de cette déclaration soutiennent les masses de travailleurs soudanais qui manifestent dans les rues de la capitale et d'autres grandes villes du pays avec leurs slogans "Liberté, Paix et Révolution sont le choix du peuple".

 

Nous déclarons notre solidarité internationaliste avec la lutte du peuple soudanais représenté par les Forces pour la liberté et le changement, y compris le Parti communiste soudanais.

 

Partis SolidNet

 

Parti communiste d'Albanie

 

Parti du travail d'Autriche

 

Parti communiste d'Autriche

 

Parti communiste du Bangladesh

 

Parti communiste de Belgique

 

PTB-PVDA (Parti des travailleurs de Belgique)

 

Parti communiste brésilien

 

Parti communiste de Grande-Bretagne

 

Nouveau Parti communiste de Grande-Bretagne

 

Parti communiste du Canada

 

Parti communiste du Chili

 

Parti socialiste ouvrier de Croatie

 

AKEL, Chypre

 

Parti communiste de Bohême et de Moravie

 

Parti communiste au Danemark

 

Parti communiste de Finlande

 

Parti communiste français

 

Parti communiste allemand

 

Parti communiste de Grèce

 

Parti des travailleurs hongrois

 

Parti communiste de l'Inde

 

Parti communiste de l'Inde (marxiste)

 

Parti Tudeh d'Iran

 

Parti communiste irakien

 

Parti communiste du Kurdistan-Iraq

 

Parti communiste d'Irlande

 

Parti des travailleurs d'Irlande

 

Parti communiste d'Israël

 

Parti communiste (Italie)

 

Parti de la Refondation Communiste, Italie

 

Parti communiste jordanien

 

Parti communiste libanais

 

Parti socialiste de Lituanie

 

Parti communiste luxembourgeois

 

Parti communiste de Malte

 

Parti communiste du Mexique

 

Nouveau Parti communiste des Pays-Bas

 

Parti communiste de Norvège

 

Parti communiste du Pakistan

 

Parti communiste palestinien

 

Parti du peuple palestinien

 

Parti communiste paraguayen

 

Parti communiste des Philippines [PKP 1930] Parti communiste de Pologne

 

Parti communiste portugais

 

Union des partis communistes-CPSU

 

Parti communiste de Serbie

 

Parti communiste sud-africain

 

Parti communiste d'Espagne

 

Parti communiste des peuples d'Espagne

 

Parti communiste des travailleurs d'Espagne

 

Communistes de Catalogne

 

Parti communiste du Sri Lanka

 

Parti communiste du Swaziland

 

Parti communiste de Suède

 

Parti communiste de Turquie

 

Parti communiste syrien

 

Parti communiste du Venezuela

 

Parti communiste d'Ukraine

 

CPUSA

 

 

 

Autres partis

 

Union du peuple galicien (UPG)

 

Parti communiste du Sud-Soudan

 

Lire la suite

ImprimerE-mail

Solidarité avec les travailleurs de Skeyes! Non à la privatisation

 

La fédération liégeoise du parti Communiste de Belgique soutient la lutte des travailleurs de Skeyes (ex-BelgoControl) contre la surcharge de travail due au manque de personnel, qui entraîne des risques pour la sécurité. Nous nous opposons à la demande de privatisation de Skeyes et de régionalisation des compétences demandée par Christian Delcourt, responsable de la communication de l’aéroport de Liège. Nous dénonçons le recours à des contrôleurs aériens venus d’Allemagne pour briser la grève.

 

Nous appelons au contraire ces travailleurs et les travailleurs et manutentionnaires de TNT, des entreprises sur le site de l’aéroport et de l’aéroport lui-même à soutenir et rejoindre la lutte pour de meilleures conditions de travail et à renforcer la solidarité dans un même combat contre les exploiteurs.

 

Le Parti Communiste de Belgique défend la nationalisation de tous les aéroports régionaux et la mise sous statut entièrement public et le monopole de Skeyes.

Liège, le 19 avril 2019

Le Comité fédéral

Lire la suite

ImprimerE-mail

Meeting et manifestation du 1er mai à Liège

La fédération liégeoise du Parti Communiste de Belgique appelle les travailleurs, la jeunesse populaire, les femmes, les chômeurs, les retraités à participer en masse au meeting et à la manifestation du 1er mai, place saint Paul pour le renforcement des luttes, contre le capitalisme, contre l'impérialisme, pour le socialisme.

Lors de ce meeting, le président de la FGTB Liège-Huy-Waremme prendra la parole au nom du syndicat. Le meeting se terminera par l'intervention du Parti du Travail de Belgique que nous invitons depuis plusieurs années à prendre la parole à nos côtés.

Nous luttons pour arracher de nouveaux droits pour la classe des travailleurs : pour la pension à 60 ans, à 1500 euros, pour l'augmentation des bas salaires et allocations, les 14 euros/h, pour la semaine des 30h avec maintien du salaire et embauche compensatoire,
Nous exigeons l'instauration d'un impôt sur la fortune

Au nom de l'internationalisme prolétarien, nous sommes solidaires avec tous les peuples et travailleurs en lutte.

Soyez nombreux à participer au meeting et à la manifestation et à renforcer votre camp! Pour Uu 1er mai contre l'UE du capital, un 1er mai pour la sortie de l'OTAN, un 1er mai de lutte pour le socialisme

Prises de parole à 11h :

Julien Hannotte, secrétaire politique de la fédération liégeoise du PCB

Joël Thône, président de la FGTB Liège-Huy-Waremme

Raoul Hedebouw, porte-parole national du PTB, député fédéral

Lire la suite

ImprimerE-mail

Le Parti socialiste vante les 70 ans de l'OTAN

 

Le Parti Communiste de Belgique dénonce l'attitude du Parti Socialiste qui soutient effectivement les criminels de guerre de l'OTAN.

En cela il démontre sa défense des intérêts capitalistes. C'est une insulte à tous les membres de base du PS sincèrement anti guerre. Par cette déclaration le Parti Socialiste jette à la poubelle son programme électoral qui est de facto disqualifié par la menace de guerre que projette cette décision honteuse.


Le PCB rappelle que l’OTAN, en 1999, déclarait vouloir la paix quand elle a commencé les bombardements sur Belgrade qui ont conduit à la destruction de la Yougoslavie ; c’est aussi en déclarant « vouloir la paix » qu’ en 1945 le président des États-Unis Truman ordonnait les criminels bombardements nucléaires sur la population civile de Hiroshima et Nagasaki ; il en est de même pour toutes les coalitions d’États auto-proclamés « communauté internationale » qui soutiennent, financent ou mènent des guerres actuellement sur tous les continents.

Derrière donc ce discours prétendument démocrate, pacifique ou humanitaire, les guerres que mène l’OTAN et dont la Belgique et ses partenaires sur tous les continents sont complices, ne visent nullement à « se défendre contre un méchant ennemi », qui s’appellerait la Russie, la Chine, la Corée du Nord, la Syrie ou le Venezuela.

En fait les puissances impérialistes ne cherchent qu’à assurer le maintien du pouvoir économique et politique du système capitaliste, l’hégémonie des grandes multinationales et des monopoles, en employant tous les moyens, y compris les armes nucléaires. Aujourd’hui encore et toujours « le capitalisme porte la guerre comme la nuée l’orage » (Jean Jaurès).

 

En Belgique, la lutte contre l’impérialisme et en particulier ses organisations militaires telles que l’OTAN est urgente et nécessaire. Notre pays est un des fondateurs et un serviteur inconditionnel de l’OTAN depuis sa création en 1949. La revendication historique « OTAN hors de Belgique, Belgique hors de l’OTAN » est plus que jamais d'actualité.

 

Avril 2019

Lire la suite

ImprimerE-mail

Algérie : le peuple se lève contre le régime

Sous la pression populaire qui dure depuis plusieurs semaines, Abdelaziz Bouteflika a dû démissionner de son poste de président le 2 avril 2019 alors qu’il voulait se présenter pour un 5e mandat à la tête du pays. La mobilisation de la classe laborieuse contre le régime ne s’est pas pour autant interrompue.

La passation de pouvoir le mardi 9 avril au président intérimaire à Adbelkader Bensalah ne répond en rien aux aspirations populaires. Ce représentant du régime organise même la répression envers les manifestations pacifiques.

Les réponses aux intérêts des travailleurs et travailleuses algériens ne se trouvent clairement pas dans les mains d’un sauveur suprême mais dans le développement de la lutte contre la bourgeoisie, nationale comme étrangère, qui vit de la rente pétrolière et gazière. La Belgique importait jusqu’à il y a peu près de 20% de son gaz d’Algérie, avant de se tourner vers d’autres pays.

Travailleurs algériens, belges, nous avons les mêmes intérêts de classe. Nous sommes confrontés au même système qui nous exploite. En Belgique, on compte près de 18000 algériens, en majorité originaires de Kabylie, la région d’Algérie la plus touchée par l’explosion du chômage et la misère qui poussent de nombreux jeunes à émigrer.

Le Parti Communiste de Belgique soutient la lutte du peuple algérien contre le régime corrompu et est solidaire avec ses frères du PADS (Parti algérien pour la Démocratie et le socialisme - Parti des Communistes d'Algérie).

Ni bourgeoisie nationale, ni bourgeoisie étrangère, soutien à la lutte pour une Algérie populaire, démocratique et socialiste !

 

Le BP du PCB

Le 10 avril 2019

Lire la suite

ImprimerE-mail

Appel à la solidarité avec la lutte du peuple soudanais

 

 

Le 6 avril prochain les Soudanais en exil en Belgique, militants, activistes, réfugiés, manifesteront à 13h place du Luxembourg à Bruxelles pour soutenir la révolution en cours au Soudan.

 

Nous serons présents et menons la lutte en solidarité avec la résistance du peuple soudanais en lutte contre le régime dictatorial d’Omar el-Béchir et les impérialistes qui le financent. Depuis décembre, de nombreuses manifestations pacifiques pour la paix, la liberté et la justice sociale ont été réprimées férocement par le régime islamiste soutenu par l’Union européenne. Plus de 50 manifestants ont été tués et on recense de nombreux disparus dans les geôles soudanaises, dont des leaders de l’opposition et du Parti Communiste Soudanais.

 

Nous nous opposons, au nom de l'internationalisme prolétarien, au régime corrompu d’Omar El Béchir qui affame et appauvrit le peuple soudanais, détourne l’argent des ressources naturelles (pétrole, or…), et privatise les services publics pour satisfaire les intérêts de la bourgeoisie occidentale et du FMI.

 

Nous exprimons notre solidarité avec les travailleurs du Soudan qui vivent dans un état de guerre permanent depuis l’accession à l’indépendance en 1956 en raison des convoitises coloniales et impérialistes. C’est par exemple l’empire étasunien qui a financé les milices du Sud-Soudan pour défendre les intérêts du géant pétrolier Chevron.

 

Nous soutenons la lutte des soudanais en Belgique pour la libération de leurs frères et soeurs incarcérés en centre fermé et nous militons pour la fermeture de ces camps de la honte.

 

Nous condamnons l’attitude des gouvernements capitalistes belge, français et danois qui ont collaboré avec les services secrets soudanais pour identifier nos camarades et les renvoyer dans un pays où leur vie est menacée. Nous condamnons particulièrement l’ex-secrétaire d’État à la migration Théo Francken.

 

Tasgutbas ! La chute et rien d’autre ! Liberté pour nos frères ! vive la révolution du peuple soudanais !

 

Le Parti Communiste de Belgique

L'appel est ouvert à signature via Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Signataires :

Yvonne Dejace

Julien Hannotte

Aude d'Ambrosio

Alain Bednar

Comité de Vigilance pour la Démocratie en Tunisie - Belgique

Judit Somi

Marc Denonville

Marcel Bergen

version en arabe

"في 6 أبريل ، القادم سوف يحتج النشطاء السودانيون في المنافي وفي بلجيكا ، في بروكسل في تمام الساعة 13 ظهراً لدعم الثورة المستمرة في السودان. سنكون حاضرين للتضامن مع كفاح الشعب السوداني في نضاله ومقاومته ضد نظام عمر البشير الديكتاتوري والإمبرياليين الذين يمولونه. منذ ديسمبر قامت بالسودان عدد من ، التظاهرات السلمية تنادي بالسلام والحرية والعدالة تم قمعها من قبل النظام الإسلامي المدعوم من الاتحاد الأوروبي ، حيث قُتل أكثر من 50 متظاهرًا وفُقد الكثيرون في السجون السودانية ، بمن فيهم زعماء المعارضة والحزب الشيوعي السوداني. نحن من خلال البلوتارية الاممية العالمية نقف ضد ، نظام عمر البشير الفاسد الذي يجوع ويفقر الشعب السوداني ، ويحول الأموال من الموارد الطبيعية (النفط ، الذهب ...) ، والذي يعمل على خصخصة الخدمات العامة لنيل رضا وتلبية مصالح البرجوازية الغربية وصندوق النقد الدولي. نعرب عن تضامننا مع عمال السودان الذين يعيشون في حالة حرب دائمة منذ الاستقلال في عام 1956 بسبب الاطماع الاستعمارية والإمبريالية ، على سبيل المثال ، مولت الولايات المتحدة جنوب السودان للدفاع عن مصالحها الممثلة في شركة النفط العملاقة شيفرون. نحن نؤيد نضال السودانيين في بلجيكا من أجل إطلاق سراح إخوانهم وأخواتهم المحتجزين في مراكز مغلقة و سننشط ونقوم بحملة لإغلاق مراكز العار المغلقة هذه. ندين موقف الحكومات الرأسمالية البلجيكية والفرنسية والدنماركية التي تعاونت مع أجهزة المخابرات السرية السودانية لتحديد هوية رفاقنا وإعادتهم إلى بلد تتعرض فيه حياتهم للخطر ، وندين بشكل خاص وزير الهجرة السابق ثيو فرانكن تسقط بس ولا شيء آخر! الحرية لإخواننا! تحيا ثورة الشعب السوداني! الحزب الشيوعي البلجيكي الموقعون الآخرون: "

 

 

 

Lire la suite

ImprimerE-mail