Le PCB appelle à soutenir l'action des services publics du 28 septembre à Bruxelles.

Le PCB appelle à soutenir l'action des services publics du 28 septembre à Bruxelles.

Comme dans tous les dossiers de tous les secteurs, la fameuse "concertation sociale" ne fonctionne pas. Les Services Publics et le statut de fonctionnaire sont dans le collimateur de l’Union européenne du capital et de nos gouvernements.

Le PCB appelle à participer à l'action du 28 mais aussi à pousser vers l'élargissement du mouvement afin de regrouper tous les secteurs en lutte et d'aller vers une Grève Générale en 2018 encore. Cette convergence est nécessaire et urgente. Se battre pour la sauvegarde du statut de fonctionnaire fédéral n’a de sens qu’en menant la lutte pour la sauvegarde du statut de fonctionnaire en Flandre menacé par la ministre N-VA Homans. La régionalisation conduit à la régionalisation des luttes et à l’affaiblissement du rapport de force pour les travailleurs! L’unité de la classe ouvrière, au sens large, doit se battre le 28 à Bruxelles et refuser la concertation en Flandre. Si le projet de Homans passait en Flandre, le statut de fonctionnaire serait encore davantage mis à mal dans le reste de la Belgique. Hors de question de négocier les conditions du patronat, qu’il soit flamand, belge ou international ! Geen Onderhandeling ! Voor de verdediging van het ambtenarenstatuut, een algemene staking tegen de hervormingen van Vandeput en Homans is noodzaak.

La destruction minutieuse et systématique de nos Services publics (qui sont notre première richesse) ne peut être arrêtée que par une grève générale de grande ampleur et un clair rejet des traités européens qui les sacrifient délibérément depuis la directive Bolkestein.

Bruxelles, le 27 septembre 2018

Le bureau politique du PCB

 

 

 

 Imprimer  E-mail