Solidarité avec les travailleurs de Brico

Le parti communiste soutient les travailleurs de Brico, dont ceux de Herstal et Fléron aujourd'hui en grève, dans leur lutte contre la flexibilisation du temps de travail et pour le maintien de l'emploi. Le patronat cherche à diviser les travailleurs en donnant une fausse liberté à certains de consommer pendant que d'autres sont exploités. Brico n'est qu'une expérience avant l'application dans d'autres entreprises. Nous devons, pour réclamer plus de temps pour nous, lutter pour la réduction du temps de travail (à 32h, avec maintien du salaire et embauche compensatoire) et appuyer les travailleurs de Brico.

Namur, le 1er avril 2017

le Bureau politique du PC

 

 Imprimer  E-mail